fatikha

بِسۡمِ ٱللهِ ٱلرَّحۡمَـٰنِ ٱلرَّحِيمِ (١ ٱلۡحَمۡدُ لِلَّهِ رَبِّ ٱلۡعَـٰلَمِينَ (٢) ٱلرَّحۡمَـٰنِ ٱلرَّحِيمِ (٣) مَـٰلِكِ يَوۡمِ ٱلدِّينِ (٤) إِيَّاكَ نَعۡبُدُ وَإِيَّاكَ نَسۡتَعِينُ (٥) ٱهۡدِنَا ٱلصِّرَٲطَ ٱلۡمُسۡتَقِيمَ (٦) صِرَٲطَ ٱلَّذِينَ أَنۡعَمۡتَ عَلَيۡهِمۡ غَيۡرِ ٱلۡمَغۡضُوبِ عَلَيۡهِمۡ وَلَا ٱلضَّآلِّينَ

viernes, 10 de mayo de 2013

Hady Touré

Pour connaítre la dimension spirituelle, intelectuelle et sociale de Seydi El hadji Malick Sy, jetez un regard sur la vie et l´oeuvre des ses Moukhadams.Hier ils étaient des compagnons d´études parcourant les " puits du savoir" , aujourd´hui, tous ont reconnu ses mérites et se sont abreuvés á la source  du savoir intarissable" qu est Maodo, comme dit le chanteur " Mo Djangal Gaa Gnifi raw".Revisitons la vie et l´oeuvre de ses hommes multidimensionnels dont chacun avait la capacité spirituelle de bátir sa propre  Tarikha aprés leurs formations en sciences islamiques, mais tous sont sont restés dans l´ombre de "Ndiol Fama" et de cheikh Ahmed Tidiane Cherif " Gloire á Allah seigneur de l´unvers..


Après avoir étudié le Coran sous la férule du père, il quitte son village natal de Fass, fondé par son père pour suivre les cours d'El Hadj Malick SY à Tivaouane. Doté d'une intelligence vive et d'une mémoire prodigieuse, il ne tarda pas à assimiler auprès du doyen de l'Université de Tivaouane (Maodo) un grand nombre de disciplines: exégèse coranique, droit musulman, littérature arabe orientale comme hispano maghrébine, les mathématiques et l'astronomie.

Savant et professeur, Sérigne Hadi était aussi poète. Ses poèmes en wolof fort célèbres sont souvent chantés mélodieusement dans les veillées religieuses tidjanes qui ne connaît cet air : "tijan bi bul xooti wormay diiné ji... " ? Ce chantre du prophète Mohamed (PSL) et de son maître Cheikh Tidjani est l'auteur d e travaux en astronomie et en mathématiques réputés. Il a mis au point une horloge et établi un mode de calculs qui permettent de prévoir par exemple " le jour de la Tabaski en l'an 2000" ( comme il promettait de le dire au professeur Amar Samb de l'IFAN, en 1969). Ces ouvrages dans ce domaine peuvent être consultés à l'IFAN.

Soufi austère, son école avait une réputation de rigueur implacable. Il compte parmi ses disciples Aboul Aziz Dabakh à qui il a dédié un panégyrique en wolof, son diwan ( recueil de poèmes) est riche de cinquante huit pièces. Ce poète de talent excellait dans tous les domaines de la poésie, il a même écrit, pour rendre grâce à Dieu de ses bienfaits: " Je compose ce que je veux en poésie sur n'importe quel mètre avec n'importe quelle rim,
www.asfigh.org